HISTOIRE & PATRIMOINE
ORIGINE DU NOM

Cité pour la première fois en 1137 sous le vocable de TRAVILLANO, puis TRABELHANI (1237) et TRAVILLANI. Le nom actuel apparaît au XVIIème siècle et signifie «Travail»

ARMOIRIES

blason travaillan« D’azur à la fasce échiquetée de trois tires de gueules et d’argent accompagnée d’une étoile
à seize rais d’or et en pointe d’une croix de Toulouse »

Ces armoiries évoquent le donation du fief par Raimond de Saint Gilles, comte de Toulouse
(la croix), à Raimond des Baux (l’étoile à seize rais) en 1237. La fasce étiquetée illustre la
seigneurie des familles la Marck et Bouillon.
Armoiries adoptée en conseil municipal le 4 juin 1981.


HISTOIRE

travaillan vieille rueTravaillan ainsi que Sérignan et Uchaux appartenait à la baronnie de Sérignan et fit partie des états du Pape (le Comtat Venaissin) de 1129 à 1791, date de la réunion du comtat à la France.
A cette époque la population n’excédait pas 30 familles regroupées au vieux Travaillan actuel, en bord d’Aygues (château et chapelle) et quatre grosses fermes aux quartiers de la Genestière, St Jean, St Paul et St Pierre.

Longtemps sous le joug de puissants seigneurs, ce n’est qu’en 1325 que l’autorisation de se constituer en communauté et d’élire leurs syndicts (maires et conseillers actuels) fut accordée aux habitants, moyennant de fortes redevances.
Jusqu’à la révolution, selon la fortune des armes, les alliances ou héritages, Travaillan dépendait de la maison d’Orange (1130 – 1216), de la maison des Baux (1216 – 1418), de la maison de Poitiers (1418 – 1538) et enfin de la maison de la Marck et d’Egmont (1538 – 1789). Travaillan fut une des possessions de Diane de Poitiers.
Vers 1850 les fréquentes crues de l’Aygues obligent les habitants à déserter le vieux village. C’est à cette époque que se crée le bourg actuel, autour de la nouvelle église, de part et d’autre de la route des Princes d’Orange conduisant à Vaison la Romaine.
Depuis le minuscule hameau d’une centaine d’âmes est devenu une jolie bourgade de près de 700 habitants, au milieu d’un vignoble réputé, dont certains crus sont mondialement connus.
1237, Raymond VII, comte de Toulouse et marquis de Provence, inféode (donne) à Raymond 1er des Baux, Travaillan, Camaret et Sérignan qui formeront « la terre des Baux ».
15 avril 1325, Bertrand des Baux accorde franchise et chartes aux habitants de Travaillan (autorisation de se constituer en communauté, moyennant redevances) et d’élire leurs syndics (ancêtres des maires et conseillers actuels)

Seigneuries de Travaillan depuis le XIIème siècle.
· Maison d’Orange de 1130 à 1216
· Maison des Baux de 1216 à 1418
· Maison de Poitiers de 1418 à 1538
· Maison de la Marck et D’Egmont de 1538 à 1789

En vertu du décret du 24 juin 1790 de l’assemblée représentative du Comtat, la commune actuelle est constituée le 10 décembre 1791 par une assemblée de citoyens actifs du village.

PERSONNAGES CÉLÉBRES

- Diane de Poitiers : Baronne de Sérignan, Camaret et Travaillan
- Joseph Fiacre Olivier de Gérente : Président de l’assemblée représentative du Comtat, conventionnel Girondin membre du conseil des anciens, législateur, député à la chambre des cents jours, premier président du conseil général de Vaucluse, réélu plusieurs fois, conseiller municipal et maire de Travaillan lors des premières élections directes. Propriétaire des domaines de St Jean et St Pierre, décédé dans sa propriété de St jean le 21 juin 1837.

PATRIMOINE

Longtemps annexe de son voisin Camaret, Travaillan n’était jusqu’à la révolution qu’un hameau perdu au milieu des bois et composé de quelques familles réparties autour de cinq grosses fermes, travaillant au profit des barons de Sérignan successifs. Ceci explique en partie le modeste patrimoine constitué cependant de quelques vestiges intéressants.
- Le vieux Travaillan, vestiges de l’ancien château « Castis Trabelhani » construit au début de l’époque féodale, dont subsistent une porte (vieux porche) et quelques remparts.
A l’intérieur la chapelle du château (XI – XIIème siècle) dédiée à Saint Pons autrefois entourée d’un cimetière.
Face au vieux porche, une croix antique (restaurée) dont il ne reste que le socle et la colonne d’origine, la croix à double face, spécimen extrêmement rare en Vaucluse, a été dérobée il y a quelques années.
- Plusieurs calvaires disséminés sur le territoire de la commune, d’origine et de dates imprécises
- Les différents hameaux : St Pierre, St Paul, St Jean.
- L’église actuelle de style néo roman, édifiée en 1856
- La tombe de Olivier Joseph Fiacre baron de Gérente

 

Le Vieux Travaillan...
anvien travaillan histoire et patrimoine - vieux travaillan
vieux travaillan


Les calvaires, l'église et la chapelle...
histoire et patrimoine - calvaire calvaire - patrimoine travaillan histoire et patrimoine - vieille église histoire et patrimoine - chapelle Saint Pons

 

La tombe du Baron de Gérente...
Tombe baron de Gérente - Travaillan histoire et patrimoine - Tombe baron de Gérente - Travaillan

 

LA VITICULTURE

Bénéficiant d’un sol très diversifiè, la polyculture constituait l’essentiel de l’activité agricole de Travaillan : tabac, garance, tomates, haricots, melons, asperges, fruits et autres légumes. Depuis quelques décennies la vigne a pris le pas sur ces cultures traditionnelles et entraîné leur disparition.
Elle est à l’heure d’aujourd’hui la ressource majeure de l’agriculture du village.
Le vignoble est classé en appellation Côtes du Rhône, Côtes du Rhône village et dernièrement Plan de Dieu. Une reconnaissance du travail des vignerons et de la qualité du terroir cultivé.
Le vignoble est essentiellement constitué de cépages.

Plusieurs propriétaires ont des caves particulières, les autres viticulteurs sont coopérateurs dans de plus grandes caves aux alentours.


 
accueil - commune Travaillan
le village - commune Travaillan
La maririe et le services - commune Travaillan
Vivre à Travaillan - commune Travaillan
Animations - commune Travaillan
Tourisme - commune Travaillan
Histoire et patrimoine - commune de travaillan
Plan local Urbanisme - commune de travaillan
interactif - commune Travaillan
Agenda - commune Travaillan
Actualités et informations - commune de Travaillan
compte rendu des conseils municipaux  - commune Travaillan
Mairie pratique  - Commune Travaillan
Documents officiels Travaillan
Gazette de Travaillan


vaucluse vignes mont ventoux
MAIRIE DE TRAVAILLAN - PLACE JEAN MOULIN - 84850 TRAVAILLAN - TÉL : 04 90 37 24 01 - FAX : 04 90 37 79 88 - EMAIL : mairie.travaillan@wanadoo.fr